Contact : [email protected] / 022 575 28 18

CONSULTATION EXPRESS 0900 158 158 (CHF 2.50/min)

Arrêtez de procrastiner avec la règle des dix minutes !

Métaphoriquement, la procrastination peut être considérée comme le résultat d'une bataille entre votre « moi actuel» et votre « moi futur ».

Scientifiquement, la procrastination est le résultat d'une bataille entre votre système limbique, une partie plus ancienne du cerveau qui a de nombreuses autres fonctions impliquées dans la réaction de combat ou de fuite, et votre cortex préfrontal, une partie plus récente du cerveau qui gère la planification de comportements complexes et la prise de décisions.

Parce que le système limbique est beaucoup plus fort, il gagne très souvent la bataille, conduisant à la procrastination. Nous donnons à notre cerveau ce qui nous fait du bien maintenant et ne faisons pas ce qui nous ferait nous sentir mieux plus tard.

La règle des dix minutes de productivité consiste à "tromper" votre système limbique en vous incitant à démarrer. Au lieu de se concentrer sur le résultat, il s'agit de se concentrer sur la tâche. Évitez de trop planifier et de trop réfléchir. Ne dites pas que vous lirez un chapitre de ce livre, dites que vous lirez pendant dix minutes. Ne dites pas que vous allez courir un 5 km, dites que vous allez courir pendant dix minutes. Ne dites pas que vous allez rédiger un nouvel article, dites que vous allez écrire pendant dix minutes.

Pourquoi ça marche ?

Car il y a de fortes chances qu'une fois lancé, vous continuiez plus de dix minutes. Lorsque vous ne voulez pas faire quelque chose, vous l'accumulez souvent dans votre esprit pour qu'il devienne pire qu'il ne l'est réellement. Mais une fois que vous avez commencé, vous pouvez évaluer de manière réaliste la durée et la difficulté de la tâche. Ce processus supprime la plupart de l'anxiété.

Dites-vous simplement : « Je vais faire ce truc pendant dix minutes. Une fois que j'aurai atteint la barre des dix minutes, je déciderai si je veux continuer ». La plupart du temps, vous déciderez de continuer bien au-delà des dix premières minutes.

L'idée est de rendre la tâche aussi simple que possible pour commencer. L'engagement est si faible qu'il ne peut pas faire de mal d'essayer. Cela fonctionne encore mieux si vous vous donnez une récompense. « Je vais faire ça pendant dix minutes. Une fois que j'aurai atteint la barre des dix minutes, je déciderai si je veux continuer. Quoi que je décide, je vais m’octroyer cette récompense une fois que je n'ai plus envie de travailler sur cette tâche. »

 

 

Il y a trois raisons principales pour lesquelles cette règle des 10 minutes est si efficace.

Il est plus difficile de commencer que de continuer.

Se mettre en mouvement quand on tergiverse est l'étape la plus difficile. Une fois que vous avez commencé à travailler sur quelque chose, il est plus facile d'entrer dans le jeu et d'oublier que vous ne vous êtes engagé à vous concentrer sur la tâche que pendant dix minutes.

Elle se concentre sur la tâche et non sur le résultat.

Atteindre un objectif peut sembler intimidant. Travailler pendant dix minutes semble plus facile. S'engager à dix minutes de travail supprime la pression de «réussir» en déplaçant la mesure de la performance vers quelque chose de simple et contrôlable.

Cela aide à créer de nouvelles habitudes.

Développer une nouvelle routine est difficile. Et nous rendons souvent les choses plus difficiles en ayant des objectifs ambitieux auxquels nous ne pouvons pas nous tenir. La règle des dix minutes est simple et reproductible, ce qui vous aidera à prendre de nouvelles habitudes.

Engagez-vous sur un court laps de temps, lancez-vous et voyez si vous voulez continuer au-delà des premières minutes. Et si vous décidez d'arrêter, quelques minutes valent mieux que rien de toute façon.

Pour aller plus loin dans l'amélioration de votre productivité, contactez-nous ! Nous avons plein de choses à vous partager !

 

Envie d'aller plus loin dans votre productivité personnelle ?

N'attendez pas pour prendre contact, nous avons exactement ce qu'il vous faut.

Réservez votre appel de renseignement